Tout savoir sur le métier d'analyste financier

Le métier d'analyste financier a actuellement la cote, surtout auprès des jeunes. C'est une profession qui nécessite de la rigueur et beaucoup de flexibilité. Elle offre de bonnes opportunités d'emploi, mais avec une très rude concurrence.

Les missions de l'analyste financier

L'analyste financier est un expert du placement en Bourse. Il peut travailler au sein d'une compagnie d'assurances, d'un bureau de recherche, d'une banque ou d'une société de Bourse.

Sa mission est d'analyser l'évolution des entreprises cotées en Bourse afin d'informer les clients sur leurs performances financières et leurs pérennités. Il établit aussi des prévisions économiques. Selon le cas, il peut se charger d'un seul secteur d'activité, comme l'automobile ou la pharmaceutique, ou de plusieurs entreprises tous secteurs confondus.

Son rôle est de faire fructifier les placements des clients en les orientant vers la vente ou l'achat d'actions. Pour pouvoir prodiguer des conseils pertinents, le spécialiste doit réaliser des études approfondies en se fondant notamment sur les rapports annuels des entreprises et la presse économique. Il doit également être attentif aux tendances et à la volatilité des marchés financiers.

L'analyste financier se déplace beaucoup. Il doit participer de temps en temps aux réunions des entreprises qu'il doit suivre de près afin de se renseigner sur leurs situations économiques. Ainsi, il aura plus de faciliter à dresser leurs bilans et comparer les résultats avec ceux de la concurrence.

Les qualités requises pour l'exercice du métier

Le métier d'analyste financier requiert de la motivation et d'une grande disponibilité. Ses heures de travail peuvent dépasser largement les 8 heures par jour. En effet, il peut souvent être emmené à arriver plus tôt au bureau, car sur les marchés financiers, c'est pendant la matinée qu'il y a plus de mouvements.

Cette fonction demande une grande capacité d'analyse. Effectuer un travail d'investigation nécessite un esprit de synthèse, de la responsabilité, de l'efficacité et une certaine autonomie. L'analyste financier travaille toujours en équipe. Pour une ambiance conviviale au bureau, il faut une bonne capacité d'adaptation, un esprit d'entraide et une certaine réactivité. Ce spécialiste doit surtout agir vite, car les enjeux de son travail sont énormes. De nombreux opérateurs boursiers comptent sur lui pour faire fructifier leurs placements.

Comment devenir analyste financier ?

L'analyste financier est un métier passionnant et très bien payé. De nombreux, centres de formation, écoles de commerce et universités proposent une spécialisation dans ce domaine.

Différents cursus universitaires sont possibles pour accéder à ce métier. Il faut être titulaire d'un master en banque, en stratégie financière ou en commerce et gestion. Cyrille Vernes (découvrez son site officiel ici : http://www.cyrille-vernes.net/), expert en comptabilité de gestion financière d'entreprise, a étudié le droit privé à l'université de Nanterre et la comptabilité à l'université de New York.

Pour mettre toutes les chances de son côté, la détention d'un diplôme international et la maîtrise de la langue anglaise sont indispensables. Avec ses deux atouts, l'analyste financier peut accéder facilement à des postes haut placés en dehors de la France. Cyrille Vernes, lui, est le président de Lyford Intl Bank & Trust Ltd, une banque sise aux Bahamas.