- Aller au menu - Aller au contenu - Aller à la recherche - Politique d'accessibilité -
Saint-Germain Solidaire avec Pascal Lévêque, liste soutenue par le PS, Les Verts et Mars Gauche Républicaine

10 mars 2008

Les résultats détaillés par bureau de vote

Pour consulter les résultats complets de l’élection municipale à Saint-Germain par bureau de vote, en voix et en pourcentage, cliquez sur l’image ou sur ce lien et téléchargez le fichier PDF (8ko). Il y a 2 pages.

Résultat 1er tour municipales 2008

10 mars 2008

Les résultats définitifs du premier tour à Saint-Germain

Il n’y aura pas de second tour à Saint-Germain.

La participation a été très faible avec 54,15%. Saint-Germain confirme sa mauvaise habitude dans ce domaine.

Les scores sont très stables par rapport à 2001.

Emmanuel Lamy est réélu avec 52.34% et 7571 voix soit un progression de 2.5% par rapport à 2001. Il perd néanmoins 2 sièges.

La liste d’Arnaud Péricard obtient 4001 voix et 27.65% des suffrages, soit 5 sièges.

La liste Saint-Germain Solidaire menée par Pascal Lévêque maintient son score avec 20% contre 20.5 en 2001 et obtient 2893 voix, soit 4 élus (Pascal Lévêque, Nicole Frydman, Emmanuel Fruchard, Blandine Rhôné).

Dès demain, vous retrouverez sur ce blog le détail des résultats par bureaux de vote.

Nous remercions très chaleureusement les 2893 électeurs qui ont apporté leur voix à la liste Saint-Germain Solidaire.

7 mars 2008

Suspension du blog jusqu’à dimanche 20h

urneEn application de la loi, ce blog est suspendu jusqu’à la clôture du scrutin, c’est à dire dimanche à 20 heures.

Il en est de même pour les commentaires ; ils seront pris en compte mais ne seront validés que dimanche soir.

N’oubliez pas d’aller voter, le scrutin est ouvert de 8 heures à 20 heures.

Retrouvez-nous sur ce blog dès dimanche soir pour suivre en direct les résultats du premier tour.

7 mars 2008

Dimanche 9 mars, votez pour la liste Saint-Germain Solidaire !

Photo liste 3Depuis plusieurs mois, la liste Saint-Germain Solidaire, menée par Pascal Lévêque, a fait campagne dans tous les quartiers de notre ville.

Elle a été la première à révéler sa liste et son programme en janvier.

Durant cette campagne, nous avons distribué 70.500 documents, répartis en 5 documents différents (sans compter la profession de foi) que vous pouvez retrouver dans cette rubrique. Tous étaient naturellement édités sur du papier recyclé.

Nous avons collé plus de 1.100 affiches.

Nous avons organisé 4 réunions publiques dans différents quartiers de la ville (le centre ville à deux reprises, le quartier Schnapper, le quartier Bel-Air).

Nous avons animé 20 réunions d’appartement.

Notre blog de campagne a publié plus de 50 articles depuis fin novembre et le débat a souvent été animé dans les commentaires. Les deux autres listes censurant régulièrement sur leur blog respectif les commentaires qui ne leur sont pas favorables (la prime va à celui d’Arnaud Péricard qui ne publie aucun commentaire critique), beaucoup sont venus ici pour débattre et confronter leurs points de vue. Seuls quelques commentaires outranciers n’ont pas été validés.

Alors que les deux listes de droite s’invectivent depuis des mois, la liste Saint-Germain Solidaire a fait une campagne constructive, basée sur un programme sérieux, ambitieux et crédible.

Beaucoup de problèmes restent non résolus à Saint-Germain, qu’il s’agisse du prix des logements, du nombre de places en crèches insuffisants, d’une circulation automobile excessive, des tarifs municipaux parmi les plus chers de notre département ou d’une politique culturelle peu accessible, pour n’en citer que quelques-uns.

Sur chacun de ces sujets, nous proposons aux Saint-Germanois des propositions ambitieuses et crédibles au service de tous. Vous pouvez les retrouver dans notre programme et notre profession de foi.

Tous les membres de notre liste ont une passion pour notre ville. Nous avons toutes et tous une seule ambition : servir les autres, servir la ville et améliorer le quotidien de nos concitoyens.

Parce que l’avenir de notre ville dépend de la solidarité, dimanche 9 mars, accordez nous votre confiance, votez pour la liste Saint-Germain Solidaire !

7 mars 2008

La profession de foi du premier tour de la liste Saint-Germain Solidaire

Tous les Saint-Germanois ont reçu dans leur boite aux lettres les professions de foi des trois candidats à la mairie.

Vous pouvez télécharger celle de la liste Saint-Germain Solidaire en cliquant sur ce lien (format pdf, 1,89Mo) ou sur l’image. Il y a deux pages.

Profession foi

6 mars 2008

Lettre aux jeunes électeurs

Nous avons adressé ces derniers jours une lettre intitulée “Pour une politique municipale en faveur des jeunes” à 1500 jeunes électeurs saint-germanois qui votent aux élections municipales pour la première fois.

Vous pouvez télécharger les deux pages de cette Lettre aux jeunes électeurs en cliquant sur ce lien ou sur l’image (format pdf, 1 Mo).

Cette lettre recense nos principales propositions pour les jeunes en matière de logement, d’emploi, de culture, de sports, d’environnement et de transports.

Lettre aux jeunes électeurs

Vous pouvez retrouver tous nos documents de campagne dans la rubrique “Matériels et documents de campagne“.

6 mars 2008

Agir pour un meilleur accueil de la petite enfance

Maternelle réduite80 % des femmes en âge de travailler résidentes à Saint-Germain-en-Laye exercent une activité professionnelle. Plus de 50 % des actifs domiciliés à Saint-Germain-en-Laye travaillent à Paris ou à La Défense.
Actuellement, la garde des enfants s’effectue soit par assistante maternelle (110 à Saint-Germain) soit sur les 11 crèches municipales pour les enfants de 10 semaines à 3 ans. Près de 200 demandes de places restent insatisfaites en moyenne chaque année.

L’équipe municipale sortante ne s’est pas assez occupée du sujet. Une politique volontariste dans ce domaine est urgente.

Nos propositions sont claires et sans ambiguité :

- Créer 100 nouvelles places de crèche pendant la prochaine mandature, principalement en service multi-accueil (crèche et halte garderie).
- Améliorer les équipements actuels (rénovation des jardins et aires de jeux).
- Aménager le règlement intérieur des crèches municipales en y intégrant des modalités d’attribution plus transparentes.
- Créer un conseil des crèches représentant l’ensemble des structures d’accueil ainsi que des représentants de parents.
- Moduler les tarifs des crèches et haltes garderie en tenant compte des ressources et du nombre d’enfants par foyer.
- Elargir les horaires d’ouverture des structures d’accueil sur la journée et sur l’année.
- Veiller à l’accessibilité en répondant aux demandes d’accueil d’urgence (décès ou hospitalisation d’un parent) et en soutenant l’accueil des enfants en situation de handicap.
- Développer les actions culturelles et artistiques en créant des liens avec l’école maternelle (mise en place d’actions passerelles et accueil des enfants sur les temps extra scolaires).
- Renforcer les plans de formation continue du personnel municipal de la petite enfance.
- Expérimenter avec les enseignants, l’Éducation nationale et les familles volontaires la scolarisation des 2/3 ans.

Retrouvez nos autres propositions dans la catégorie “Projet” et dans notre programme.

5 mars 2008

Lettre aux habitants du quartier du Bel-Air

Bel-Air3000 exemplaires de notre Lettre aux habitants du quartier Bel-Air ont été distribués mardi et mercredi par Pascal Lévêque et les militants de la liste Saint-Germain Solidaire dans le quartier Bel-Air.

Un tiers des membres de la liste Saint-Germain Solidaire habite dans le quartier Bel-Air. Qui pourrait mieux le représenter?

- Nous nous engageons sur une remise à plat de tous les tarifs municipaux. La piscine, la médiathèque, les places de spectacles, les cantines scolaires seront privilégiées.
- Nous nous engageons sur une politique ambitieuse du logement et d’amélioration de l’habitat : réalisations d’opérations de rénovation, promotion de logements sociaux en centre-ville avec préemption des logements à vendre ; meilleure prise en compte des besoins des jeunes et des personnes handicapées…
- Nous nous engageons sur une politique culturelle pour tous et sur l’ensemble du territoire de la commune : ouverture d’une salle de spectacle modulable de 200 places au Bel-Air ; programmation d’un cinéma « d’art et d’essai », lancement d’un festival de cinéma pour les jeunes, rénovation et soutien des actions de la Soucoupe ; création d’un « chèque jeunes théâtre et spectacle » à 18 euros pour 3 spectacles ; gratuité de la médiathèque pour les moins de 25 ans…
- Nous nous engageons à promouvoir les transports en commun pour désenclaver le Bel Air : amélioration de la desserte de bus aux heures de pointe ; augmentation de la fréquence le week-end, ouverture de la passerelle 24h/24 ; action en faveur de l’ouverture de la ligne Grande Ceinture ; promotion du vélo…
- Nous nous engageons à promouvoir une vraie politique d’insertion des jeunes : création de forums de rencontre avec les entreprises et les administrations, lancements de pépinières d’entreprises, promotion d’une véritable « expertise sociale » à la mairie pour recenser les attentes non satisfaites et faciliter l’insertion, création d’un véritable d’un service emploi jeunesse…

Notre quartier mérite une nouvelle ambition ! Vous pouvez compter sur la liste Saint-Germain Solidaire.

Vous pouvez télécharger cette lettre en cliquant sur l’image ci-dessous ou en cliquant sur ce lien (format pdf, 221ko).

Lettre aux habitants du quartier du Bel-Air

Vous pouvez également retrouver tous nos documents de campagne dans la page “Matériels et Documents de campagne“.

5 mars 2008

Transports : vers plus de respect mutuel et d’efficacité énergétique

BusLes transports sont un sujet d’insatisfaction pour de nombreux Saint-Germanois : ils sont chers, trop longs, dangereux, polluants, bruyants …

Chaque jour, environ 100 000 véhicules entrent ou sortent de Saint-Germain-en-Laye, 35 000 voyageurs prennent le RER et 500 bus desservent la gare RER. Sans compter les cyclistes et les piétons !
Notre politique vise à respecter chacun dans ses besoins de déplacements, en privilégiant une politique tournée vers plus d’efficacité énergétique et moins de nuisances.
Plus d’efficacité énergétique, cela signifie que les transports en commun doivent être privilégiés :aux heures de pointe un bus remplace 50 voitures. Il consomme et pollue 15 fois moins.
Aujourd’hui le réseau de transports en commun a de nombreuses lacunes :

Bus : Faible vitesse en ville car il n’y a aucune voie réservée ; fréquence quasi nulle au-delà des communes limitrophes ; bus bondés aux heures de pointe.
Train : Une seule destination : Paris. La ligne Grande Ceinture ne répond pas aux attentes, puisqu’elle ne mène ni à Versailles ni à Cergy. Elle est d’ailleurs souvent vide. La municipalité sortante n’a rien fait pour améliorer cette situation.

En conséquence, nombreux sont les Saint-Germanois qui nous disent « ne pas avoir le choix » et prennent à contre-cœur leur voiture. Plus de bus c’est moins de bouchons pour tout le monde et du temps gagné pour tous.

Avoir le choix de prendre un transport en commun pour le trajet domicile – travail, c’est notre priorité.

Réduire les nuisances, c’est avant tout réduire la vitesse et faciliter les circulations douces, notamment pour 40% des déplacements en voiture qui se font sur moins de 2 kms.
Il faut faire respecter les limitations de vitesse dans les artères où elles sont systématiquement bafouées. Nous ne souhaitons pas mettre un radar dans chaque rue : il faut privilégier les solutions modernes de flux régulé et pacifié, comme les ronds-points et les carrefours surélevés.
Pour réduire les nuisances, il faut aussi rendre la circulation piétonne et cycliste plus aisée et moins dangereuse. Une piste cyclable doit avoir une largeur de 1,40 m pour être sûre. Les quelques pistes cyclables existantes sont le plus souvent faites d’un coup de peinture là où il y avait un espace vide. Il faudra les revoir pour évaluer quelles pistes sont viables, et surtout créer d’autres pistes, par exemple en mettant certaines rues à sens unique. Enfin, il est ridicule d’avoir 20 places de stationnement abritées à la gare RER. Le besoin est de 100 à 200 places !
Plus de sécurité, c’est avant tout connaître et lutter contre la violence routière, qui reste la première source d’homicides et de blessures. Pour cela nous communiquerons les bilans corporels des collisions, plutôt que de les garder « top secret » comme c’est le cas aujourd’hui ! Le Journal de Saint-Germain ne vous a pas dit qu’en 2006, il y avait eu 43 accidents corporels à Saint-Germain, dont certains mortels.
Circuler à pied, à vélo, en voiture, en toute sécurité c’est aussi notre priorité.

Nos propositions pour mieux circuler dans la ville :

TRAIN :
Militer activement auprès du Conseil Général et de la Région pour le prolongement de la ligne Grande Ceinture de Cergy à Versailles.

BUS :
Augmenter la fréquence des bus aux heures de pointe
Afficher le temps d’attente aux arrêts.
Réétudier les besoins en heures creuses notamment vers le Bel Air.
Desservir l’hôpital de Poissy directement depuis le centre ville.

VOITURES :
Développer les parkings en périphérie de ville, plutôt qu’en plein centre.
Exiger des investissements pour sécuriser la N184.
Publier annuellement le bilan des blessés et tués, ainsi que les mesures prises pour éviter d’autres victimes.
Mettre en place à Saint-Germain-en-Laye une « zone 30 kms » à certains endroits dans une logique d’itinéraires à la fois pour les piétons et aussi pour les vélos.

VÉLOS :
Elargir des pistes cyclables à la largeur légale.
Porter à 100 places le stationnement des vélos au RER.

PIÉTONS :
Aider les initiatives de pédibus (déplacement à pied en groupes d’enfants vers leurs écoles).
Indiquer les principaux équipements avec les distances à pieds.

Retrouvez nos autres propositions dans la catégorie “Projet” et dans notre programme.

4 mars 2008

Retour sur la réunion publique du 20 février avec le discours en vidéo de Pascal Lévêque

Photo salle TatiLe 20 février dernier, la liste Saint-Germain Solidaire organisait sa dernière réunion publique avant le premier tour. Après les réunions publiques du 22 janvier Salle des Arts, une réunion de quartier le 5 février à l’Ecole Schnapper, une réunion de quartier le 12 février dans le quartier Bel-Air à l’Ecole du Viaduc, cette quatrième réunion publique avait lieu à la Salle Jacques Tati.

Claude Salle Jacques TatiIl y avait un petit peu moins de monde qu’espéré (120 contre 150 attendus, sans doute à cause du match de football Lyon-Manchester) mais la réunion fut très chaleureuse et réussie. Entamée en musique par le groupe Saint-Germanois Organized Confusion, la réunion fut introduite par Claude Bihouis, directeur de campagne et n° 5 sur la liste. Il passa ensuite la parole à Pascal Lévêque qui présenta en détail le programme de la liste Saint-Germain Solidaire et les enjeux de cette élection. Les colistiers sont ensuite montés sur scène autour de Pascal Lévêque.

La réunion s’est poursuivie autour d’un buffet où les participants ont pu échanger avec les membres de la liste.

Pascal 20-02Vous pouvez découvrir les vidéos de cette soirée, d’abord un petit résumé de l’introduction musicale puis les 5 parties du discours de Pascal Lévêque (7 à 9 minutes chacune) en cliquant sur ce lien.

Retrouvez également toutes les vidéos de la campagne en cliquant sur ce lien. Pour voir les images en grand, cliquez dessus.